jeudi 18 décembre 2008

La femme à la bûche...


La bûche de naouelle, avant d'être une institution culinaire, (glacée ou pâtissière? ou, alternative à laquelle j'ai droit tous les ans, car on me force à la faire à la maison : aux marrons*), c'était en fait une méga-bûche (en bois!) qu'on gardait pour la fin d'année. L'enjeu, c'était quelle soit assez grosse pour qu'en la mettant dans l'âtre à naouelle, elle puisse se consumer jusqu'au réveillon de nouvel an, soit pendant une semaine environ.

Enfin, ça, c'est la légende, pasqu'une bûche suffisamment grosse pour chauffer la maisonnée en plein hiver et pendant un semaine, moi j'appelle ça un stère! Et une bigbûche comme ça, ben j'en n'ai jamais vu!

* Le coup de la bûche aux marrons a tendance à m'énerver un peu. Il se trouve qu'une année, lors des préparatifs des festivités chez mes parents, bon gars, j'ai voulu rendre service.

- Moi : Qu'est-ce que je peux faire pour aider?

- Ma mère : ah ben tiens, t'as qu'à faire la bûche aux marrons, j'aurai pas le temps de m'en charger...

L'année d'après, re-belotte, pareil, le coup de la bûche aux marrons! Du coup, maintenant, à chaque fois, ma mère m'attend pour me laisser faire la bûche, comme si ça me faisait particulièrement plaisir!

Pis, lorsqu'on est invité quelque part et qu'on amène cette fameuse bûche comme participation aux agapes collectives, ma mère présente le dessert comme "la bûche de Fab-Fab". Tant et si bien que l'assistance doit croire que c'est chaque année moi qui insiste pour faire cette satanée bûche, et penser tout bas en me voyant arriver "ce con de Fab-Fab va encore nous gazer avec sa bûche"... Alors que moi, je la fais juste pour participer à l'effort de guerre et me donner bonne conscience, mais je couperais le pain où je mettrais la table que ça me ferait le même effet... C'est juste histoire de m'occuper les doigts, je suis pas un toqué de la bûche aux marrons!

Bob, si tu lis ce billet, j'espère que tu comprends ma détresse et que tu ne me jugeras pas trop sévèrement si, jeudi prochain, on arrive chez toi avec "la bûche aux marrons de Fab-Fab".... Faudrait que je la sabote volontairement un jour, peut -être que ma mère arrêterait de me demander de la faire...

Comme le titre de mon billet peut le laisser penser, le chocolat du jour m'évoque aussi et surtout la "femme à la bûche", la mystérieuse philosophe de la série Twin Peaks, de David Lynch.



Je n'ai pas trouvé de vidéo d'elle directement sur youtube pour l'inclure à ce billet, alors je te mets un petit lien vers un blog que je ne connais pas, mais où j'ai trouvé trois leçons de choses de la fameuse femme à la bûche. En VO, of course!

Et pour se quitter en t'incitant, je l'espère, à revisionner certains de ses films pendant les fêtes plutôt que de gober les affligeants bêtisiers télévisuels de fin d'année, voilà un petit Fred Astaire qui va bien : Accompagné de Ginger Rogers, il nous chante Cheek to cheek.

9 commentaires:

Yibus a dit…

C'est important de rétablir la vérité d'une légende urbaine voire lorraine (eh oui, faut s'y faire, Fab-Fab, ta bûche est connue jusqu'au fin fond des Vosges voire de la Meurthe-et-Moselle)...

Sinon, j'ignorais tout de l'énigmatique femme à la bûche, qui mérite le détour.

Et le blog de ces jeunes garçons est fort instructif.

Et je n'ai qu'un mot d'ordre à ajouter (comme dirait Kate bûche) : "Ba-bûche-ka".

Homéo a dit…

Mon petit Fab² je t'invite volontiers nous faire une bûche aux marrons parce que nous adorons ça la bûche aux marrons .....d'ailleurs j'ai fait ma première bûche aux marrons cette année même pour Thanksgiving (eh oui!), mais je suis sûre que la tienne doit être bien meilleure car tu as l'expérience ;)

Twin peaks je sais que j'aimais bien regarder mais je ne me souviens pas du tout de l'histoire...
et je rejoins Yibus ce blog est fort instructif, j'aime beaucoup.

La reine du chateau: a dit…

nan mais s'pas possible je suis encore eclatee de rire devant mon ecran avec cette histoire de fous de buche aux marrons (beurk d'ailleurs!)
bon je file me cacher avec que Pyrrha-Na arrive dans le coin!! ca va encore baver ce soir! hihihi

Marie-Georges Profonde a dit…

Ahahah idem, ton histoire de bûche me fait rire ! Victime de ta bonne volonté année après année... Mais quand même, rends-toi compte, c'est pas donné à tout le monde. Savoir faire une bûche aux marrons, c'est plus classe que dire "hey, regardez, c'est moi qui ai coupé le pain".

Fab-Fab a dit…

@ Yib : effectivement, j'avais pas réalisé l'étendue de la renommée de ma buche, mais présenté comme ça, je dois dire que ça fait assez peur de voir à quel point nous sommes populaires,ma bûche et moi! La nana de Twin Peaks peut aller se rhabiller!

@ Homéo : c'est vrai? tu m'invites?? :-P Fais gaffe, je viens de loin! Et pis sinon, sûr qu'elle est meilleure qe la tienne, ma bûche! J'ai quand même 10 à 12 ans d'expérience en la matière (je n e compte plus...). D'autant, que ,j'ai pas tout dit, mais en plus de préparer la recette, je réalise même la décoration finale avec simili-écorce, simili-noeud (de bois) et petits personnages (des nains quoi!), le tout recouvert de simili-neige (du sucre glace, en fait) à ne mettre qu'avant de servir, parce qu'il fond...

@ La reine : content de vous avoir fait rire, très chère! Et.. gaffe à Pyrrha-Na, elle a les crocs! :-D

@ Marie-George : content de vous avoir fait rire, très chère! (bis) Et pis la classe, ouais, toute relative... devant mes parents, j'éprouve pas trop le besoin d'avoir la classse... Pourquoi y'a jamais de charmante jeune femme célibataire qui ne soit pas (déjà) de la famille dans les réveillons de naouelle??? pfff...

Homéo a dit…

Fab² pour avoir une jeune femme célibataire au réveillon de naouelle il faut l'inviter, tu n'as plus que 4 jours pour la trouver, en plus si tu lui dis vient je t'invite à manger une bûche aux marrons que j'ai préparé pour toi, là c'est sûr elle va tomber raide dingue de toi !

Fab-Fab a dit…

@ Homéo : yeah! (t'es pas en train de faire ta valise, toi?!?)

Ariana Lamento a dit…

@Homeo: c'est vrai, tiens, t'as decide de partir sans rien?
Tres drole, Fab2, l'histoire de la buche/legende, tu devrais commencer une autre tradition, genre celui qui fait tomber la buche au moment de la mettre sur la table.

Marie-Georges Profonde a dit…

Alors ça, c'est une vraie question... Y'a pas plus d'homme célibataire dans mon réveillon, note. A part peut-être le bûcheron en plastique sur la bûche, mais il est pas très causant.