vendredi 24 avril 2009

Plus c'est long...


Non, ce titre n'est pas là pour évoquer mon absence bloguesque de presque deux mois, j'avais à faire, et puis c'est tout!
.
C'est en revanche une entrée en matière pour te parler de la Grande Muraille de Chine, un monument somme toute assez fascinant... Rien qu'en en voyant des photos (je ne l'ai encore jamais vue en vrai...) mon imaginaire en est déjà tout excité... pas le tien?
.
Alors quand on la voit de nos yeux voit, il y a de quoi en prendre toute la démesure, voire perdre un peu toute notion d'échelle.
.
On comprend qu'avec un tel monument dans leur jardin, les Chinois aient eu envie de pousser un cocorico (chinois, le cocorico, celà va sans dire ; mais je ne parle pas le langage du poulet mandarin et te laisse donc le soin de traduire...).
.
Du coup, pour affirmer haut et fort qu'ils avaient la plus grande, il a quand même bien fallu qu'ils la mesure, leur muraille, les Chinois. Jusqu'alors, elle avoisinait officiellement les 6500 kilomètres, ce qui est déjà fort respectable, et très impressionnant.

Or, si j'en crois une nouvelle, tombée en début de semaine, il y aurait eu une "petite erreur" de mesure et la muraille serait en fait légèrement plus longue... de 2000 kilomètres!

Je veux bien que mesurer un tel édifice ne soit pas aussi facile que ça en a l'air, et comprends donc qu'une incertitude existe. Mais même en laissant une incertitude de 10%, ce qui est assez généreux comme lattitude d'erreur, on se rend bien compte que là, on est très au delà, plutôt de l'ordre de 25 à 30% suivant la longueur qu'on considère (l'ancienne, de 6500 km, ou la "nouvelle" de près de 8500 km).

Alors, certes, les moyens actuels de mesure sont plus perfectionnés (satellites, laser...), on est donc en droit de croire ce que nous annonce le relevé de cette mesure récente avec un record à près de 8500 km. Pour autant, arrêtons de croire cette légende née je ne sais où d'ailleurs, et allègrement colportée (comme a pu le faire la journaliste de France 2, lundi dernier, à une heure de grande écoute, durant le JT de 20h -BRAVO!), selon laquelle la Grande Muraille serait la seule construction humaine visible à l'oeil nu depuis la Lune!

Ce n'est pas du tout la seule, car même la grande muraille ne l'est pas, visible à l'oeil nu depuis la Lune!

Et puis d'abord, qui pourrait affirmer de telles stupidités, vu que 12 êtres humains seulement ont marché sur la Lune! Vu leur profil, je ne pense pas que les astronautes de la NASA soient du genre à propager un tel canular.

Petite démonstration rapide : la muraille, qui fait de 6 à 8 mètres de large, est séparée de la Lune de 300000 km. La longueur importe peu. Admettons qu'elle fasse 10 m de large, pour simplifier les calculs. La voir depuis la Lune équivaudrait à discerner un cheveu d'1/10e de millimètre à une distane de 3 km. Certes, je n'ai pas précisé s'il s'agissait d'un cheveu blanc sur une veste noire, mais à l'instar de la longueur, le contraste ne change rien au problème.

(Pour info, l'avis des astronautes contemporains, évoluant depuis L'ISS, ou même son ancêtre, la station Mir, n'a pas sa place dans la polémique, ces stations n'orbitant qu'à environ 400 km d'altitude..., rien à voir avec la distance Terre-Lune!)

Et pour ceux qui resteraient sceptiques, plutôt que d'aller faire un tour sur la Lune, voici un document qui permet de prendre un peu de hauteur pour se rendre compte par soi-même...

Bon, c'est pas une raison pour ne pas finir en musique, tout de même!
Ah, et bon week end!
.
L'info dont on se fout : le "brun Tour Eiffel" est un savant mélange de peintures dont la composition est tenue secrète.

9 commentaires:

Yibus a dit…

Que bonheur, que dis-je, quel honneur d'être le premier à commenter sur un blog zombie qui ressort du tombeau...
On a aussi dit que les autoroutes belges (éclairées toute la nuit) étaient visibles du ciel...

Fab-Fab a dit…

Bonheur partagé mon cher!
Le ciel, c'est moins haut, donc là, je suis d'accord et ne m'insurge donc pas!
;-)

Mission B***ville : jeudi prochain!

Yibus a dit…

yes man...
Have some good shots. And thks.

ariana lanento a dit…

ben, tu nous tutoies, maintenant?

welcome back.
j'me disais...

Fab-Fab a dit…

@ Ariana : hello back! Bin? Ca fait longtemps que je vous tutoies! M'enfin! (phrase tout à fait paradoxale dans sa syntaxe, n'est-il pas??)
Tu te disais quoi?

ariana lanento a dit…

ben non! tu dis, "mon imaginaire est deja tout excite, pas le tien?" -- + les accents, hein, j'suis sur le portable SANS accent. Donc, tu dis "le tien", a tout le monde, tu tutoies le groupe, c'est ca qui m'etonne, c'est tout.
Je sais bien que tu nous as toujours tutoye, mais pas nous, comme groupe, tu vois ce qu'ils veulent dire?

soupir...

j'vais nous coucher, tiens.

Yibus a dit…

Lecteur, mon frère, mon semblable... tu me tues, c'est vous qui voyez, hein...

Fab-Fab a dit…

@ Ariana : je m'adresse directement à chacun de mes lecteurs en tant qu'être unique. Je ne m'adresse pas à un groupe, mais bien à un nombre indéfini d'indivius, chacun pris individuellement.

J'espère avoir réussi à éclaircir ma position à tes yeux, "lectrice plurielle", mais ne suis malheureusement pas certain de la limpidité de mes explications.

@ Yibus : oui.

ariana a dit…

t'es vachement plus limpide avec yibus. Favoritisme.