mardi 9 septembre 2008

De l'intérêt du 2e prénom...


On s'est souvent bien foutu de Georges Bush Jr... Et vous me direz : il y a de quoi! Mais présentement, je fais référence à la façon dont les Guignols, entre autres media, le mentionnent pour le distinguer de Dieu le Père : Georges "Dobeulyou" (Walker) Bush...

C'est fou ce que les Américains sont peu imaginatifs en termes de prénoms quand même, pour baptiser leur fils du même nom que leur père (à ma connaissance, ça ne se fait que du côté masculin de la famille, me trompe-je? A mes lecteurs from the USA : avez vous des exemples de filles qui s'appellent comme leur mère?).

Vous me direz, Alexandre Dumas n'était pas Américain, c'est vrai...

Or, donc, pour différencier Georges Bush de Georges Bush (en dehors de la couleur de la cravate), David Jones de David Jones et autre Michael Collins de tous les homonymes dont celui-ci est affublé (j'ai testé pour vous!), les Américains, qui forment quand même la 1ère puissance mondiale, en dépit de leurs traditions débiles, ont montré qu'ils en avaient sous la Converse All-Star en inventant le 2e prénom. Ben oui, on la leur fait pas, aux Américains!

Depuis, tout un chacun est très fier de faire apparaître ostensiblement l'initiale dudit 2e prénom, qui sur sa carte de visite, qui sur son blog... Car en effet, il n'y a que cette petite lettre de rien du tout pour vous permettre de vérifier que l'interlocuteur dont vous avez trouvé le n° sur le 411.com est bien celui que vous cherchiez à joindre! Et encore ne sommes nous pas à l'abri de la double homonymie! Homonyme II : le retour de la revanche qui contre-attaque.

Celà dit, une recherche rapide sur internet démontre que ce distingo, dans le cas de l'actuel président des Etats-Unis, n'est que peu pertinent puisque Georges Bush père s'appelle lui-même, de son nom complet, George Herbert Walker Bush. Avouez qu'il y a de quoi s'y perdre!!!

Or, des fois, quand ça les arrange, les Américains, ils oublient carrément d'en faire mention, de cet élément distinctif! Si bien que ce matin, réveillé par les infos de France Inter, j'entendais d'une oreille amusée, quoiqu'encore endormie, qu'un certain John McCain, New-Yorkais Noir et démocrate, appelle à voter pour Obama!
C'est sûr qu'avec le soutien de McCain, Obama va casser la baraque! A défaut, il aura au moins la frite! Dommage que cette info n'ait qu'un caractère anecdotique face au duel des deux candidats à la maison blanche (future résidence supplémentaire pour McCain?).
N'empêche que je me demande comment ce dernier arrive à convaincre ses supporteurs qu'il va apporter le changement, après les deux mandats républicains de Dobeulyou... Affaire à suivre!

Pour finir, je me demande si je ne vais pas devoir user du même stratagème qu'aux USA sur ma carte de visite.... Grâce à internet, j'ai découvert récemment que j'ai un homonyme, moi aussi! Alors, je m'appellerais Nicolas Martin, ou Julien Dupont (d), je ne me formaliserais pas... Mais j'avais jusque là l'impression que mon identité patronymique était assez unique en son genre... (soupir). La vie est pleine de désillusions!

8 commentaires:

plumevive a dit…

Ou quand la réalité vous ramène sur terre, la vie quelque fois... pppffff... ;-)

Article pertinent !

Xavier a dit…

Effectivement, quand on s'en donne la peine, qu'est ce qu'on en trouve des homo(nymes) ! Mais bon c'est pas grave, c'est même plutôt rigolo...
Toi qui avais espoir d'être quelqu'un d'unique, tu t'es fourvoyé mon poulet !

PS : t'avais raison... j'ai déjà posté... en fait j'ai un compte google... je sais... je suis un boulet !

Fab-Fab a dit…

@ plumevive : ben ouais, brutal pour le rêveur que je suis

@ xav : alors escuz moi, toi, hein, mais c'est pas pasque qqun d'autre porte le même nom que moi que ça ne fait pas de ma pomme qqun d'unique! na!

eh... oui, tu es un bon gros boulet! ;-)

Xavier a dit…

Au fait, tu parles de l'intérêt d'un deuxième prénom... bon mouais ! Déjà je suis pas forcement certain qu'il y ai un intérêt réellement certain, a part bien sûr, pour les Georges, mais personnellement j'en ai trois, des prénoms, dis moi, a quoi ça me sert à moi d'en avoir trois ?

Fab-Fab a dit…

@ Xav : ben tu vois : ça te sert à poster un commentaire vraiment très intéressant en réaction à un billet ironique! Je parle de l'intérêt du 2e prénom au 2e degré, à des fins de différenciation dans le contexte américain débile, qui fait que le fils ainé (souvent) d'une famille se voit affubler du même prénom que son père.

Dans ton cas, encore n'en aurais-tu qu'un que nous n'aurions aucun risque de te confondre avec ton paternel, que je sache!

C'est plus clair comme ça??

Allez, va te reposer, tu dois juste avoir besoin de sommeil!

;-)

La reine du chateau: a dit…

arggghhhh le W je ne le supporte pas!!! beurk beurk!
Pour ce qui est des prenoms... aux USA les filles ne prennent pas le meme prenom que leur mere. Je n'ai jamais vu ca. A la place, certaines prennent le nom de jeune fille de leur mere en deuxieme prenom... si si c'est vrai. ca devient du n importe quoi! enfin moi je dis ca... je dis rien!
bisous

Fab-Fab a dit…

@la reine : merci pour ton comm' qui nous aide à ne pas mieux cerner le mode de fonctionnement de ce peuple décidément bien paradoxal...
Je serais Obélix, je crois que je me fenderais d'un petit "Ils sont fous ces Américains!".

nathinphoenix a dit…

Un peu en retard, mais de puis que je suis aux states on me donne l'abrevation du miidle name qui est mc - et avec mon nom de famille ca fait MCH - heureusement que mon premier prenom n'est pas Yvette !!!!

Meme si les village people sont francais, ca la foutrai mal en Arizona !