vendredi 5 septembre 2008

Amy figue, mi-raisin... [Amy-fraîche]


Voilà quelques jours, une foule de spectateurs enthousiastes s'est précipitée au domaine de Saint-Cloud, en banlieue immédiate de Paris, pour assister à des prestations musicales d'artistes sur scène.

Ce public, comme souvent, venait principalement pour les deux têtes d'affiche du festival Rock en Seine, j'ai nommé R.E.M et Amy Winehouse.

Une petite note concernant R.E.M en passant : savez-vous ce que signifient ces initiales? Non? Eh bien je suis heureux de vous apprendre que ça veut dire "Rapid Eye Movement", soit en bon français "Mouvement oculaire rapide", signe caractéristique de la phase de sommeil paradoxal chez l'être humain. Le sommeil paradoxal, c'est le moment privilégié où nos rêves apparaissent et où l'on peut donc s'échapper du réel et surtout de notre quotidien triste et répétitif... C'est d'ailleurs un peu l'effet que peut également faire la musique sur certaines personnes.

Bon, c'était la petite minute culture générale, mais là n'est pas l'objet de ce billet. Je voulais m'attarder un peu sur R.E.M pour respecter l'équité du temps d'antenne, car c'est un groupe que j'aime bien, même si leur prestation à Rock en Seine, justement, semble ne pas avoir été très convaincante...

Attardons nous donc à présent sur le cas de cette jeune femme britannique répondant (ou pas, justement...) au nom d'Amy Winehouse. Cette dernière, en dépit de sa voix suave qui, à l'écoute, fait penser que sa propriétaire doit être noire (alors que en fait pas!) a, certes, un bel organe, mais fait cependant surtout parler d'elle pour ses performances à se mettre dans des états que les mots seuls peinent à qualifier.

Minable, qu'elle se met, Amy! Alcools et drogues en tout genre ne lui font pas peur, si bien qu'elle se ruine complètement et a déjà fait de le prison. (Winehouse, ça veut bien dire "maison du vin", non?). A 25 ans. Ah, et elle perd ses dents, aussi.

Bon, dans l'absolu, on pourrait s'en foutre : elle vit sa vie, je vis la mienne et les petits cochons sont bien gardés (et je vous rassure, c'est ce qui se passe, au fond, on s'en tamponne!). N'empêche que cette drôlesse, à force d'autodestruction, commençait à briller plus par son absence que par ses prestations vocales depuis quelques temps.

C'est pourquoi, ayant été annoncée à Rock en Seine, le buzz médiatique s'est acharné autour d'elle avant le festival : viendra, viendra pas? Bienvenue au PMU!
Or, les spectateurs optimistes en étaient convaincus : elle viendra! Elle doit se refaire une image! Ils n'ont donc pas hésité à claquer leurs petites économies dans le billet d'un concert putatif (attention! je ne dis pas qu'Amy est une p... je ne me permettrais pas!)
Eh bien ils ont été fort marris, les fans d'Amy! Ben oui, quoi? Pasque ses musicos, son impressario et tout le matos sont à Paris, installés, à leur poste, prêt à servir et à jouer pour faire plaisir aux fans (et aux organisateurs), ça voudrait dire qu'elle est obligée d'y être, elle aussi? "Oh et puis zut, Pete (Doherty), rhabille la gamine, remet moi donc une bouteille de Vodka et un fix d'héro tiens... On verra bien demain..."

Donc point d'Amy au concert. Résultat : les media sont encore plus acharnés après elle et les organisateurs, bien mécontents, estent en justice à son encontre! (lui intentent un procès, quoi!).
Ah bah oui, finalement, elle va p'tet apprendre que les caprices de star, ça se paie...

En fait, ils se sont trompés d'Amy, les organisateurs! C'est Amy McDonald qu'ils auraient dû inviter! Pas le même style, certes, mais je suis sûr qu'elle aurait mis bien de l'ambiance quand même! Et pour ne pas plagier la Reine du Château (j'ai déjà plagié M. Poireau avec mon titre entre crochets, point trop de plagiat ne faut!), si vous ne la connaissez pas, cette Amy, allez donc la découvrir ici!

Je terminerai donc en vous incitant à bien vérifier avec qui vous faites Amy-Amy, on n'est jamais trop prudent... (facile, je sais...)

Voilà, et pour vraiment finir, je vous poste la vidéo musicale du week end que vous attendiez tous (le week end, hein, pas la vidéo sur mon blog, je n'ai pas encore perdu le sens commun!).

Nous allons donc rester dans le domaine de l'alccol, puisque le groupe formé par ces jeunes gens, Belges de leur état, s'appelle Absynthe Minded. J'ai découvert il y a quelques mois cet extrait de leur dernier album, et j'aime bien : My heroics, part one



9 commentaires:

Marie-Georges Profonde a dit…

Hé hé... Joli titre, joli billet. Et j'ai appris quelque chose (REM). Merci pour cet instant de culture gé et tes bons mots autour d'Amy. Et dire que j'ai hésité à y aller, à ce concert...
Allez zou, je file cliquer sur tes liens :)

plumevive a dit…

Je plussoie Marie Georges, billet très intéressant !

Yibus a dit…

Ca va encore, elle a pris un peu d'avance.
Il lui reste deux ans pour rejoindre les Buckley, Jimmy Hendrix et Janis Joplin... (tous morts à 27 ans)

Fab-Fab a dit…

@ MGP : salut! merci pour le comm'. T'as bien fait de te raviser pour le concert! L'ambiance a dû y être bien pourrie tout de même!

@ Plumevive : merci pour le plussoiement et, comme aurait dit Casismir si internet avait alors existé : "bienviendu sur mon blogui-goulba" ;-)

@ Yib : à ouais? Pour Jeff, je savais, mais Hendrix, c'est fou qu'il soit une telle légende en étant mort si jeune! Comme quoi, avoir l'idée de jouer de la guitare avec les dents, ça peut faire aller loin! (pas dans la vie, mais en tous cas dans le renommée)

Yibus a dit…

@ Fab-Fab : et puis il paraît que... Non, il y a sans doute des enfants qui lisent mais de très beaux moulages ont été confectionnés par une grande fan des rockeurs de l'époque.

Fab-Fab a dit…

@ Yib : gné? Moi pas tout saisir là!... Quant aux enfants, non, rassure-toi, j'ai mis du répulsif, il n'y en n'a point!

Fab-Fab a dit…

@ Yib : ah oui, OK, grâce à mon copain Google où j'ai tapé "moulages rocker 70's" je suis tombé direct sur le moulage dont tu fais la mention plus haut. Dans le contexte de l'époque, je comprends mieux sé renomée, du coup. Mais quand même, un point technique me pose question : s'agit-il d'un moulage véritable, ou bien d'une bête sculpture??

Dodue a dit…

Pauvre Amy, c'est dommage de se foutre en l'air comme ça...Elle va finir par ne plus être en programmation car ce n'est pas son premier "forfait" !
Absynthe Minded, ça me plait bien.
Merci pour le lien :-)

Fab-Fab a dit…

@ Dodue : oui, là, niveau programmation, ça commence à sentir mauvais pour elle... et c'est pas l'annonce d'une cure de désintox de plus qui y changera qqc maintenant... on n'y croit plus!
Podkoi pour le lien, merci en retour! ;-)