mardi 11 novembre 2008

Picard, le feu sous la glace


Enfin une interprète québecoise qui propose autre chose que des chansons mièvres qui nous sont rebattues par les programmes télévisés de Michel Drucker, sous prétexte d'accents de la Belle Province!

Pascale Picard est certes, une chanteuse venue du froid, mais du coup, pour se réchauffer, elle a pris l'habitude -et ses musiciens aussi - de ne pas s'endormir sur leurs instruments. Et ça s'entend! Personnellement, j'aime beaucoup (et c'est pas juste pasque c'est une fille, canadienne de surcroît, et enfin née la même année que moi...) Non, tout ça n'a rien à voir!

Ca a quand même plus de gueule que Natacha Saint-Pier, non? Je vous laisse juger...

PS : attention à ne pas confondre avec les audacieux Fatals Picards qui, vous vous en souvenez peut-être, avaient représentés la France à l'Eurovision en 2007 avec L'amour à la française


5 commentaires:

Dodue a dit…

Moi aussi je me passe ça en boucle en ce moment ! En plus elle a une bonne bouille.

Yibus a dit…

non mais, c'est pas un peu finie de choisir des filles jolies ? Hein ? (En plus québécoise, me souffle madame)

Xavier a dit…

Je comprend bien ton intérêt pour cette jeune et délicieuse personne ! ;-)

Fab-Fab a dit…

@ Yibus : ben non, c'est pas fini! Je l'ai dit dans ma cérémonie d'ouverture : ce blog, c'est pour les coups de gueule; mais aussi les coups de coeur...

En plus, si tu savais lire, ta dame n'aurait rien besoin de te souffler puisque c'est précisé dans la 1ère ligne de mon billet (qui n'en compte quand même qu'une dizaine...) que la petite est québecoise...

@ Xav : oh ouay oh ouay mon copain! :-)

Yibus a dit…

Ok, ok patron, moi y'en a mettre un mauvais verbe. A la place de "me souffle", placer "s'exclame" (ce qui signifie une prise de conscience outrée après écoute du texte déclamé par moi, de la tragi-comédie qui devrait suivre, québécoise-donc-textes-mièves... Or, non.)