mercredi 7 janvier 2009

Las Vegas (pas Reno!)


Et oui, m'y voilà! Après une traversée laborieuse des Etats-Unis d'Amérique depuis Baltimore jusqu'à Las Vegas
via Salt Lake City, avec neige, retards, stress, sprint entre terminaux, je retrouve enfin "la ville qui ne dort jamais", un an après mon premier passage ici. Je n'irai pas jusqu'à dire que cette fois, je n'ai pas été épaté, mais avec l'effet de surprise en moins, la démesure (dans le luxe comme dans le kitsch et dans la grandeur des hôtels) frappe beaucoup moins. Encore une fois et je serai un vieux blasé!

Je n'en n'ai pas encore fait le tour, mais la ville (du moins, le Strip) a l'air d'avoir quelque peu changé. Certains hôtels en construction l'an dernier on été achevés (ou presque) et son ouverts, d'autres ont laissé place à de gigantesques trous en phase de terrassement pour accueillir de nouveaux établissements de débauche et de perdition, et enfin, de nouveaux sont encore en construction.

Il faut dire qu'ici, à l'instar des ampoules de toutes les couleurs, des affiches lumineuses, des tours d'hôtels et des palmiers, les grues font tout autant partie du paysage, Vegas étant en perpétuelle mutation. Et quand on dit que la ville ne dort jamais, ce n'est pas faux : même les chantiers continuent de nuit! Ca construit 24h/24 par ici!
De plus, chaque hôtel voulant se targuer d'être le plus grand du monde, c'est un petit peu la course a l'échalotte : quand un nouvel hôtel est construit, il explose les scores avec ses milliers de chambres et sa surface de casino. Alors les autres établissement, ner voulant pas rester à la traîne, consacrent une partie de leur bénéfices à leur agrandissement. C'est comme ça tout le temps. Pour dire, même le Ceasars Palace, qui a déjà pas mal d'années et est devenu "mythique", est en cours d'extension pour accueillir davantage de chambres.


Ici, je m'apprête donc à assister au CES, une sorte de "Geekland", puisqu'il s'agit de la "grand messe" des nouveautés, technologies et constructeurs de tout ce qui touche à l'électronique grand public.... Des innovations de l'internet aux dernières techno d'aspirateurs ou de robots domestiques, tout y est, sur des milliers de m² qui font mal au pied...
Le salon ouvre demain, mais déjà, le "Convention Center" vibre d'une frénésie toute américaine.




En attendant, j'ai retrouvé les hôtels-casinos, avec leur démesure (dont je te parlais tantôt) elle aussi, très américaine. Car plus encore que les autres coins des Etats-Unis (du moins ceux que j'ai pratiqués) Las Vegas est la ville des superlatifs. C'est fatigant, à force, tous ces "largest machins in the world", tous ces "best trucs in the USA", tous ces "fastest choses ever".....


Sinon, dans les hôtels casinos, il règne une ambiance assez indéfinissable : si les machines à sous à perte de vue clignotent, bippent et déversent leurs lumières et sonorités életroniques dans les halls gigantesques, l'atmosphère lumineuse en reste pourtant assez feutrée, du fait de lourdes moquettes et tentures qui absorbent la lumière de façon très marquée.

Les moquettes sont extraordinaires de mauvais goût! Pour te le prouver, j'ai décidé de t'en mettre quelques exemples dans les billets à venir, en présentant chaque fois l'hôtel qui va avec.

Pour te mettre en bouche, voilà déjà celle des halls d'exposition du Las Vegas Convention Center :


Et c'est comme ça sur des milliers de mètres carrés!

Bien entendu, dans les casinos, pas question d'interdire de fumer aux joueurs qui passent leur journées enfermés, alors que dehors le ciel est tout bleu, pour dépenser leur argent devant des écrans, des bandits manchots et autres tables de black jack.... Pour ces derniers, c'est boisson gratuite à volonté, que leur apportent des serveuses à la tenue court vêtue caractéristique... J'essaierai d'en prendre une en photo pour te montrer...


Le tabac et les produits d'entretien pour les moquettes génèrent une odeur assez acre et très présente. Associé à l'ambiance lumineuse ce facteur participe à l'étrange impression que j'ai éprouvée dans ces lieux.

L'année dernière, je n'avais pas dépensé un cent dans les machines à sous. Il faut dire que je ne suis pas joueur, et que l'atmospsère des casinos, en dehors de l'aspect photogénique, m'attire assez peu. Cette année, j'essaierai quand même vite fait, juste pour ne pas mourir idiot (j'avoue ne pas trop savoir comment ça marche, même si ce n'est manifestement pas compliqué)...

Et pour te mettre dans l'ambiance Casino, j'ai demandé à Tom Jones de te chanter un de ses tubes, bien antérieur à Sex Bomb :

7 commentaires:

Xavier a dit…

Hey hey !!! Ça fait du bien d'avoir de tes nouvelles de l'autre coté de l'atlantique... alors pour la série de moquettes, je dis oui ! Parce que déjà celle là, je trouve qu'elle a du niveau, j'imagine déjà la suite !!!
Fait gaffe à pas perdre tous tes sous dans les casinos, c'est des attrapes couillons ! Mais comme je sais que tu n'en es pas un, j'me fais pas trop de soucis.
Il me semble qu'il y a juste à mettre une pièce dans le bandit manchot et tirer la manette (non ?) mais j'avoue ne jamais avoir utilisé non plus ce genre de machine.
Bises poulet ! Reviens vite, j'ai un petit Bourgueil de derrière les fagots qui t'attend... avec du fromage c'est de la tuerie !

marieluka a dit…

Bon d'abord, moi je ne savais pas que tu partais alors voilà c'est dit.

Sinon vive les moquettes !
Siouplait siouplait fais pleins pleins de photos de moquettes j'adore !
Bien la bises aux ricains.

Et si tu passes par Montréal n'oublies pas de me prévenir. En plus y'a de la place à la maison.

Fab-Fab a dit…

@ Xav : si tu me prends par les sentiments, je rapplique en 4e vitesse! :-)

@ Marie : t'inquiètes, plein de moquettes en perspective d'ici peu!
Et si je passe par Montréal, tu parles que j'oublierai pas de te prévenir, ça va de soi! Attention, j'ai noté que t'avais de la place, attends toi à me voir rappliquer! :-)

marie a dit…

yes no problemo, je passe l'aspi alors....


Non c'est pas sale chez moi...

Homéo a dit…

rhô t'es à Végas! t'as pas vu mon beau-frère il y est aussi ;)

Fab-Fab a dit…

@ Homéo : Mais bien sûr que oui, je l'ai vu ton beauf! :-)

Tu penses, à Vegas, tout le monde se connait! Quand il a appris que j'étais de passage, il s'est empressé de m'inviter à prendre une bière! On a dit plein de mal de toi! ;-P

Homéo a dit…

voilà pourquoi j'avais les oreilles qui sifflaient depuis qq jours!