vendredi 19 septembre 2008

Fi des lois (l'oie fidèle)


Baguenaudant sur la toile à la recherche des dernières niouzes, je viens de tomber sur cette dépêche reprise par le site du figaro dont, je précise, je ne suis pas lecteur (hormis ponctuellement sur internet, comme présentement):

"Le maire divers-droite de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Jean-Christophe Fromantin, souhaite revoir à la baisse les engagements de sa ville en matière de logement social, en estimant que les objectifs légaux ne pourront être atteints."

C'est franchement simple la vie, je comprends vraiment pas pourquoi on se fait chi.. Je me demande comment réagirait le représentant de la maréchaussée si, pris en infraction, je lui répondais : "Ben, monsieur le gendarme, comprenez, j'arrive pas à me conformer aux réglementations légales de vitesse. C'est pourquoi je propose de revoir à la hausse les limitations, je compte bien rouler à 80 km/h en agglomération"
Mais bon, il est vrai que je ne suis qu'un citoyen lambda, je ne vois même pas pourquoi je me lance ici dans une telle comparaison, je n'y ai évidemment pas ma place... Comme disait l'excellent Georges Orwell dans La ferme des animaux : "tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d'autres"...

Le zèle de "nos" dirigeants (je n'habite pas Neuilly, non non!) pour respecter la législation fait vraiment plaisir à voir... Comment, dans ces conditions garder espoir et confiance dans la politique et ses pliticiens? Plutôt que de me donner envie de m'engager pour défendre des idées justes et égalitaires, ce genre de constats m'écoeure de plus belle (la vie!).

Je me demande vraiment dans quel état on va retrouver la France, dans 3 ans 1/2, quand Sark&Co se seront (peut-être?) faits virer des plus hautes instances étatiques..

Allez, pour vous souhaiter un bon week end, je vous passe un p'tit bout de Rilo Kiley. Même si la chanson s'appelle Go Ahead, ce n'est en rien un encouragement à la persévérance destiné aux tristes sires évoqués plus haut!

Vous quittez le blog d'un utopiste d'Ile de France. J'espère vous revoir prochainement sur mon réseau. Bonne navigation et soyez prudents.

7 commentaires:

Marie-Georges Profonde a dit…

Oui c'est cela, tous égaux devant la loi mais certains plus que d'autres. Two legs bad, four legs good !

Yibus a dit…

écouter Les têtes raides se déclencher automatiquement quand j'ouvre ton blog est, comment dire... bizarroïde...

Sinon, d'accord avec toi. Mais s'engager me semble mieux que de contempler dans un silence écœuré (dit celui qui ne s'est pas trop trop engagé pour l'instant...)

Fab-Fab a dit…

@ Marie-Georges : et en plus tu l'as lu en VO! Bloody sheep!

@ Yib : oui, ce morceaux extrait de deeser m'aura décidément donné du fil à retordre. Quant cet article sera trop vieux, ça ne devrait plus le faire, t'inquiète pas.

Sinon, pour ce que tu me dis au sujet de l'engagement... comment dire?... : je le sais déjà! Je ne peux que me désoler de n'être pas foncièrement révolutionnaire. Ca viendra peut-être avec l'âge, qui sait...

Xavier a dit…

@Fab : Juste pour les Têtes Raides, c'est assez simple d'empêcher le départ automatique... Il te faut rééditer ton post et modifier "l'autoplay"

Tu as sans doute fait un copier/coller de ça dans Deezer :

"http://www.deezer.com/embedded/small-widget-v2.swf?idSong=688451&colorBackground=0x555552&textColor1=0xFFFFFF&colorVolume=0x00C7F2&autoplay=1"

Ben il te suffit de mettre la dernière valeur (autoplay) égale à 0.

Voilou ! Zoubis !

Fab-Fab a dit…

Yeah! Ca marche! Toi y en as être un bon mon Xavax! Merci pour cette notion de code que tu viens de m'inculquer!
@+

Marie-Georges Profonde a dit…

Tant pis, je casse mon image : non, j'ai VU le dessin animé en VO.
A part ça, je viens de te taguer.

Fab-Fab a dit…

ah tiens?! je savais pô qu'il y avait un dessin animé de la ferme des animals! v'la -t-y pas que ça chatouille ma curiosité!

un tag, ben didonc! c'est la première fois que ça m'arrive dans ma jeune expérience de blogueur! c'est mes parents qui vont être fiers de moi!! je m'en occupe ASAP!
merci, ça e m'embête même pas! lalalère-euh!