jeudi 12 février 2009

OTAN en emporte le vent... de colère!


.
Une fois n'est pas costume!... qui ne fait pas le moine...


Il y a 43 ans, le Grand Charles, homme de droite s'il en est, décidait de retirer la France du commandement intégré de l'OTAN, à la plus grande joie des membres du Parti Communiste Français.
.
Pour ceux que ça intéresse, la brève annonce du président de Gaulle peut s'écouter ici. Quand on s'arrête un tantinet sur la réthorique, on constate que c'est d'un autre niveau que ce à quoi on a droit aujourd'hui en provenance de l'Elysée... Ca doit être la génération "texto" qui veut ça... De même qu'avec le MP3 et le DivX, on observe une baisse généralisée du niveau d'exigence qualitative du concitoyen, alors d'façon!.... Je ne suis pas gaulliste, hein, mais quand même!

Un mouvement, initié et mené par un homme de centre-gauche, René Pleven, avait pourtant bien tenté de s'opposer à cette "mise à la porte" des alliés et libérateurs de la veille. Une pétition fut lancée, l'affaire fit long feu, on connait la suite...


© Fritz Behrendt.


En quatre décennies, les temps ont bien changé. La situation géopolitique n'a plus rien à voir. A tel point que les fondements mêmes de l'alliance Atlantique pourraient être complètement remis en question, si on le voulait vraiment.

Aujourd'hui, un homme bien-bien à droite (même s'il est souvent gauche dans ses actions et ses annonces), j'ai nommé, Monsieur de Nagy-Bocsa, le président de tous les Français, s'apprête à faire revenir la France dans le commandement militaire intégré de l'alliance. Face à quoi, le centre et la gauche lèvent leur bouclier (anti-atomique?). Qui a dit que l'histoire se répétait?

Il faut dire qu'à l'heure où un 26e militaire français vient de décéder en Afghanistan, on comprend que le rapprochement avec l'OTAN soit mal perçu dans l'Hexagone.

Mais il y a une partie de l'Hexagone où ce ressentiment est encore pire! L'OTAN réveille actuellement chez le peuple alsacien un sinistre souvenir.

En effet, avec le pochain sommet de l'alliance Atlantique qui va se tenir partiellement à Strasbourg, on découvre que l'OTAN rétablit l'ausweiss!


Tu trouveras ici copie du document reçu par les riverains pour se faire accréditer afin de pouvoir déambuler "librement" en "zone occupée"... Ca fait jaser! Notamment les restaurateurs qui, s'ils obtiennent leur laisser passer, ne peuvent en espérer autant pour leurs clients.
-"Eh non mon gars, tu repasseras pour la choucroute! Mais y'a un McDo pas loin, en "zone libre"!"
-"Ah, ben ça, heureusement qu'on a les Américains!"
.

1 commentaire:

Dodue a dit…

Beau bazar en perspective. Plusieurs solutions : déserter la ville pendant le sommet, se faire héberger chez des potes en zone libre, prendre des coups en défilant avec la manif anti-otan...mais surtout ne pas renvoyer le laisser-passer !!